Aujourd’hui, mes clients ne me commandent plus de sites web. Ils me demandent d’être présents sur Internet. Et si je leur réponds SEO, identité numérique, social média ou autre terme barbare, je sens bien que ça n’intéresse que moi.

C’est bien beau tout ça, mais je ne te paye pas pour me convaincre d’aimer les réseaux sociaux, je te paye pour faire ce que je ne sais et n’aime pas faire.

Frédéric

Entrepreneur pressé

UP